fbpx

les quatres saisons

Maison ou appartement, le nombre de ventes immobilières en France fluctue, selon les saisons et les périodes de l’année. C’est ce qu’on appelle la saisonnalité du marché immobilier. Météo, événements culturels variés, rentrée des classes, période d’examens, vacances scolaires … De nombreux facteurs entrent en ligne de compte et influencent grandement l’activité immobilière. Une question se pose alors pour les propriétaires « Est-ce le bon moment pour vendre ma maison ? »

S’il y a une saison qui se démarque des autres en termes de demandes, les 3 autres trimestres peuvent tout de même vous permettre de trouver un acquéreur et finaliser la vente de votre maison. Il suffit de suivre quelques conseils de votre coach immobilier préféré, tauxZen.immo

Choisir la bonne période pour vendre sa maison

Certaines conditions ou projets de vie nous impose de mettre en vente la maison que l’on habite à une période donnée. Mutation professionnelle, rapprochements familiaux … On se fait alors accompagner par une agence immobilière sans trop se soucier de la saison.

Cependant, lorsqu’aucune obligation ne nous contraint, il peut être intéressant de connaître la période la plus propice aux ventes et achats immobiliers afin maximiser ses chances de vendre rapidement.

Le printemps, meilleure période pour vendre sa maison

Les chiffres dans le secteur de l’immobilier en témoignent, le printemps est le moment idéal pour vendre sa maison ou son appartement. En effet, à partir d’avril, le marché immobilier sort de son hibernation et l’activité redémarre. Avec le retour des beaux jours, les Français ont le moral, se projettent et souhaitent se lancer dans de nouveaux projets, par exemple un projet immobilier.

Plusieurs autres facteurs font du printemps la période idéale pour concrétiser une transaction immobilière dans les meilleures conditions :

  • Une signature du compromis de vente en avril-mai-juin permet de s’organiser pour déménager durant l’été. Les enfants ne quittent pas leur établissement scolaire en cours d’année.
  • A partir de mars, on profite d’une meilleure luminosité naturelle dans la journée ce qui est un plus pour mettre en valeur les pièces de vie.
  • Avec le retour de la verdure, les maisons bénéficiant d’un jardin séduisent d’autant plus les acheteurs potentiels qui imaginent d’ores et déjà leurs belles soirées d’été à l’extérieur.
  • Face à une hausse de la demande, il est possible pour les vendeurs de proposer un bon prix de vente, sans craindre trop de négociations.

Petit point noir cependant, la concurrence est rude entre les vendeurs à cette période de l’année.

Profiter de la saison estivale pour mettre en valeur le bien

Après le boom des ventes au printemps, la phase estivale voit les ventes immobilières reprendre un rythme plus tranquille. Il y a moins de demande de la part des acheteurs, mais également moins de compétition avec peu de biens à vendre. Il est tout de même possible d’attirer les visiteurs durant cette période plus équilibrée. Tout le monde est de bonne humeur, les acquéreurs sont attentifs et disponibles ce qui facilite les échanges et augmente la réactivité.

Toutefois, il y a quelques inconvénients à vendre sa maison en plein été :

  • Apéro entre amis, barbecue en famille, week-end à la plage ou à la campagne. Au cœur de l’été, la plupart des gens ont envie de farniente et de repos. Un état d’esprit totalement à l’opposé des engagements financiers, des prêts immobiliers et des rendez-vous chez le notaire …
  • Une grande partie des Français sont indisponibles, car ils partent en vacances en juillet-août.
  • Si la lumière du soleil et l’air inondent l’intérieur de la maison et lui donnent un cachet supplémentaire, il peut être plus difficile d’effectuer les visites lorsque les chaleurs montent trop. À moins, d’attendre la fin de la journée pour faire venir les acheteurs potentiels…

Attiser la curiosité des acquéreurs pour vendre sa propriété à l’automne

Les journées diminuent, les températures se rafraichissent, la grisaille revient, la routine reprend ses droits … L’automne est une saison un peu morose qui peut rendre les transactions immobilières un peu plus difficiles. Vous l’aurez compris, les acheteurs ne se bousculent pas ce qui peut faire durer la vente de votre bien immobilier.

Entre septembre et novembre, la concurrence entre les propriétaires ayant mis en vente leur maison est plus forte que jamais. Il y a plus d’annonces immobilières et de maisons à vendre que de particuliers tentés d’acheter. Dans ce cas de figure, les acheteurs peuvent être en situation de force. Ils sont alors plus tentés de négocier et de faire baisser le prix de vente fixé par vous et votre agent immobilier. Le risque est de recevoir une offre d’achat inférieure à vos estimations et au prix du marché. Ce qui pourrait au final compliquer l’acquisition de votre nouveau logement.

Vendre sa maison en hiver malgré des projets immobiliers plus timides

Vous l’aurez compris, l’hiver n’est pas une période très adaptée pour vendre sa maison ou sa résidence principale. Entre les fêtes de fin d’années, les températures négatives et autres occupations en tout genre il peut être difficile d’attirer des acheteurs pour conclure une vente. Pour mettre toutes les chances de votre côté il peut être judicieux de retourner la situation à votre avantage pour créer le coup de cœur …

Pour pallier au froid qui règne à l’extérieur, sortez les plaids et les bougies pour rendre votre intérieur plus cosy et chaleureux que jamais. Une cheminée ? Allumez là avant l’arrivée des visiteurs, effet wahou garanti ! Noël approche ? Installer une ou deux guirlandes lumineuses pour attirer l’œil des passants et marquer l’esprit des acquéreurs potentiels pour concrétiser votre projet de vente immobilière.

Mettez toutes les chances de votre côté en choisissant le meilleur moment pour vendre votre bien au meilleur prix grâce la sélection tauxZen.immo !