fbpx

Vendre sa maison n’est pas un acte anodin. Entre les aspects commerciaux, administratifs et juridiques, étudions ensemble les 6 démarches à connaître pour bien vendre sa maison.

Se faire accompagner par des professionnels de l’immobilier sélectionnés par tauxZen.immo

Pour vendre leur bien, certains propriétaires préfèrent faire appel à des experts dans le domaine de l’immobilier. Cela permet en effet de s’épargner de nombreuses démarches difficiles et chronophages. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vendre une maison grâce à un professionnel : un agent immobilier ou bien un notaire.

Chacun d’eux à ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, pour la signature de l’acte de vente de la maison, vous devrez recourir aux services d’un notaire.

Réaliser les diagnostics

Dans le cadre d’une vente immobilière, le vendeur doit pouvoir justifier de différents documents sur l’état du logement. Les différents diagnostics techniques obligatoires doivent permettre au futur acheteur d’avoir une vision d’ensemble du bien avant de s’engager.

Pour chaque diagnostic exigé, le vendeur doit faire appel à une entreprise compétente. Vous devrez donc constituer un Dossier de diagnostic technique (DDT) complet avec :

  • Les performances énergétiques (DPE)
  • Le diagnostic amiante
  • Le diagnostic termites
  • Le contrôle des installations intérieures de gaz 
  • L’état des installations intérieures d’électricité
  • L’état des risques technologiques et naturels
  • La situation d’exposition au bruit et des nuisances sonores aériennes
  • Le risque d’exposition au plomb
  • Le diagnostic d’assainissement non collectif

Faire estimer la valeur de la maison à vendre 

La vente d’une maison passe bien évidemment par la phase d’estimation du prix. Pour évaluer correctement la valeur d’un bien, il faut avant tout se fier au prix du mètre carré en vigueur dans le quartier et multiplier par la surface habitable de la maison ou surface carrez pour un appartement. 

On peut ensuite ajuster le prix de vente en fonction de différents critères (nombre de pièces, la consommation d’énergie, l’exposition et la luminosité, le vis-à-vis, la mitoyenneté,  les travaux à prévoir …).

Pour fixer le juste prix de la maison, l’idéal est de comparer avec des biens de mêmes types récemment vendus dans les alentours grâce à tauxZen.immo

Lancer la mise en vente du bien

Dernière étape avant que votre maison soit mise sur le marché immobilier. Faire un petit coup de propre en rangeant au maximum vos affaires personnelles, essayer de désencombrer l’espace et alléger la décoration. 

Vient ainsi le moment temps attendu des photos. Il est toujours judicieux de faire appel à un professionnel de la photographie pour mettre en valeur chaque pièce en adoptant les codes de l’immobilier.

Il faut également rédiger la description du bien immobilier afin de séduire un maximum d’acheteurs potentiels. Il ne faut donc oublier aucun détail sur l’habitation en elle-même, mais aussi son environnement proche (commerces, transports en commun, école …). Veillez tout de même à rester aussi concis que possible.

Ces deux éléments constituent le point de départ de la vente. Une belle annonce immobilière aura tout de suite le pouvoir d’attirer l’œil et la curiosité de personnes en recherche active d’un bien.

Bien entendu une bonne diffusion de votre annonce sur le marché de l’immobilier local aura également un impact sur la suite de votre projet de vente. 

Enfin, veillez aussi à rassembler tous les documents qui vous seront utiles dans la suite du processus de vente de la maison : Titre de propriété, Taxe foncière la plus récente, DDT.

Organiser les visites

Si vous faites appel à une agence, l’agent immobilier s’occupera d’organiser les visites avec les acquéreurs potentiels.

Sinon, ce sera à vous de convenir des dates et heures de visite avec chaque contact. Pas toujours simple de faire coïncider les emplois du temps de tout le monde. De plus en plus de vendeurs décident ainsi de fixer des jours de visite et de rencontrer les acheteurs plausibles les uns après les autres, ou même de faire des visites groupées.

Les formalités qui lient vendeur et acheteur 

L’offre d’achat

La visite de la maison a été concluante et vous avez une proposition d’achat ? Il faut impérativement que l’offre d’achat soit écrite, car un engagement oral ne suffit pas. Le futur acheteur y précise à quel prix il souhaite acheter la maison. C’est une promesse unilatérale d’achat.

Il est probable que vous receviez plusieurs offres d’achat. Vous pourrez alors comparer les propositions et choisir avec qui vous poursuivrez la transaction immobilière.

L’avant-contrat

L’avant-contrat (promesse ou compromis de vente) est une étape clé au cours de laquelle le vendeur et l’acquéreur s’engagent à finaliser la vente du bien immobilier. Cela se passe généralement chez le notaire et ce dernier en profite pour collecter les documents indispensables à la vente. L’acheteur peut procéder alors à un dépôt de garantie.

La signature de l’acte de vente

Dès lors que l’acheteur obtient l’accord pour son prêt immobilier et que le délai de réflexion après la signature du compromis de vente est écoulé, les deux parties se retrouvent à nouveau devant le notaire. Il est temps de clore la vente immobilière avec la signature de l’acte authentique. Il n’y a plus qu’à procéder à la remise des clés, car il y a eu transfert de propriété.

Ainsi que vous pouvez le constater, le parcours depuis votre décision de vendre jusqu’à la signature effective de l’acte authentique prend beaucoup de temps, nécessite quelques connaissances et une excellente organisation. La délégation de ces tâches à un professionnel de l’immobilier sélectionné par tauxZen.immo prend d’autant plus son sens lorsque la transaction représente une part importante de votre patrimoine.